Livres parus

A l'ombre de ma vie

Mars 2009. Florence Cassez fait la une de tous les journaux français. Elle est condamnée à 60 ans de réclusion par la justice mexicaine.

Florence a quitté son Nord natal pour une nouvelle vie. En 2003, elle débarque chez son frère à Mexico. Elle va y rencontrer l’amour. Ignorant tout de ce qui peut se passer au Mexique — corruption, agressions, enlèvements —, elle se laisse porter par sa romance… qui se terminera, sans heurts, quelques mois plus tard.

Le 8 décembre 2005, pourtant, sa belle aventure amoureuse resurgit et la justice l’accuse de complicité d’enlèvement. Son ancien fiancé ferait partie de l’un des gangs les plus importants de Mexico. Après un simulacre d’arrestation monté de toutes pièces pour les médias, la descente aux enfers commence : un procès inique dans des conditions surréalistes, les révélations de dernière minute, les témoignages inventés, un verdict insensé et l’enfermement dans la prison de Tepepan.

Aujourd’hui, Florence attend toujours son rapatriement en France. Depuis plusieurs mois, l’État français — président de la République en tête — ne cesse de demander son retour, persuadé de son innocence et conscient du danger qui la guette dans les geôles mexicaines.

Une jeune femme qui rêvait de changer de vie, et qui a sombré dans un cauchemar.

A la sombra de mi vida

Hoy, 10 de abril de 2010, aquí en el reclusorio femenil de Tepepan, trabajo sobre los últimos detalles del libro que tienes en las manos. Y escribo esta carta, que para mí, tiene una gran importancia. Estas palabras están dirigidas a ti, a las mexicanas y los mexicanos. Sólo te pido dos cosas: que me concedas el beneficio de la duda al menos durante la lectura, y que leas sin prejuicios, sin ideas preconcebidas.

Hace algunos años no sabía nada de secuestros. O más bien, sabía lo que todo mundo sabe: que es un terrible flagelo para la sociedad mexicana que arrastra a las víctimas y a sus familias a un terrible mundo de angustia, miedo, desesperación, sufrimiento y. en algunos casos muerte. Un mundo trágico.

Para mi gran infortunio, tuve que aprender mucho sobre la problemática de este horrible delito, no porque fuera yo una víctima de él, sino porque fui injustamente acusada de haberlo cometido. Estudiándolo, he descubierto un mundo de ineficiencia, intereses y complicidades inconfesables, fabricación de pruebas, manipulación y corrupción. Siendo inocente estoy aquí, presa, mientras una gran cantidad de verdaderos secuestradores esta libre y sigue haciéndole daño a la sociedad mexicana.

Rien n'emprisonne l'innocence

Le 23 janvier 2013, Florence Cassez, condamnée à 96 ans de prison par la justice mexicaine pour enlèvement et port d’armes, voit enfin toutes les charges retenues contre elle annulées par la Cour suprême et peut revenir en France. Cependant, outre la difficulté de se reconstruire après sept années d’incarcération, elle va devoir affronter le regard suspicieux de ceux pour qui « il n’y a pas de fumée sans feu »…

Alors, désormais en mesure de s’exprimer plus librement que dans son premier livre écrit en cachette au fond de sa cellule, elle décide de revenir sur l’incroyable machination dont elle a été la victime. Un dossier juridique monté de toutes pièces, une publicité tapageuse donnée à l’affaire : tous les moyens sont bons pour diaboliser la jeune Française, devenue le bouc émissaire d’un gouvernement désireux de prouver son effiCacité dans la guerre contre les mafias. Mais Florence tient le coup et les soutiens ne lui manquent pas. Les plus hautes autorités de la République française montent au créneau, les rapports entre la France et le Mexique se tendent, les droits de l’homme sont mis en cause… jusqu’à ce que, enfin, justice soit faite.